image1

Etude de cas 1 : Glissement de terrain

Dans le cadre d'un sinistre relatif à un talus impacté par un glissement de terrain, des reconnaissances par tomographie électrique ont été menées afin de reconnaître les causes de l'effondrement.

Un système de cheminées karstiques a été mis à jour, expliquant l'instabilité du talus.

Glissement de terrain
Glissement de terrain
Vu en coupe du glissement de terrain
Vu en coupe du glissement de terrain
Géophysique - Coupe transversal
Coupe transversal qui permet la détection des anomalies
Glissement de terrain
Visualisation 3D du glissement de terrain

Etude de cas 2 : Immeuble affecté par des mouvements de rotation et tassement

Dans le cadre d'un sinistre relatif à un immeuble de type R+4 affecté par des mouvements de rotation et de tassement. L’expert en charge du dossier a demandé la mise en œuvre d’une campagne de reconnaissances géophysiques afin de localiser les désordres souterrains (remblais, vides, zones décomprimées) et d’orienter d’éventuels travaux de consolidation et/ou de confortement.

Etant donné la forte occupation du site et de ses environs immédiats (densément bâti) ainsi que le fort dénivelé, il a été décidé de procéder à une campagne de tomographie sismique par transmission de puits à puits.

Les résultats se présentent sous la forme d'un bloc 3D de la distribution de la vitesse de propagation du champ de contrainte. Plus les matériaux seront compétents, plus grande sera la vitesse de propagation des ondes. A l’inverse, les zones décomprimées ainsi que les sols superficiels aérés présenteront une faible vitesse de propagation. Un gypse sain sera très rapide alors qu’une zone de dissolution sera beaucoup plus lente.

Cette relation étroite entre la compétence des matériaux et la vitesse de propagation des contraintes fait de la tomographie sismique de puits à puits une méthode particulièrement adapté aux investigations géotechniques.

Reconnaissance puits à puits
Reconnaissance par tomographie sismique en transmission de puits à puits
Propagation du champ de contrainte
Vue en coupe verticale de la propagation du champ de contrainte avec paramètres destructifs

Couleurs chaudes = désordres = faibles vitesses
Couleurs froides = roche massive = fortes vitesses
géophysique vue en coupe horizontale
Vue en coupe horizontale à 74/76 m NGF
Animation vidéo du modèle 3D
Mentions légales